Gimbrett

Situé au nord-ouest de Strasbourg, à  20 km environ, dans une cuvette au pied du Galgenberg (286m) dont les flancs sont couverts d’un vignoble qui bénéficie de l’Appellation d’Origine Contrôlée .
Le village s’étend sur 371 ha, à une altitude moyenne de 200m et compte 469 habitants (2017). Depuis 1972, Gimbrett est associé avec Berstett, Reitwiller et Rumersheim pour former la commune de Berstett (2456 habitants).

 

Histoire :
Le village apparaît pour la première fois en 929. L’archevêque de Trèves cède à un dénommé Albert des biens situés à Genebredbe.
En 1295, les comtes de LICHTENBERG prélèvent des impôts de l’église de Gynebreten.
Ancienne possession des seigneurs de LICHTENBERG, il passe en 1480 aux HANAU-LICHTENBERG puis en 1736 aux HESSE-DARMSTADT.
La Réforme est introduite en 1545 et la paroisse est affiliée à celle de Reitwiller, les catholiques font partie de  celle de Rumersheim.
En 1828, Gimbrett comptait 28 exploitations agricoles d’une superficie moyenne de 5 ha qui occupaient 17 artisans, 32 ouvriers et 16 journaliers. L’effectif du cheptel était alors de 77 chevaux et 279 bovins.
Au début du XXème siècle, 1903/1904, une épidémie de typhus a sévi dans le village.

Monuments :
L’église protestante a été érigée au début du XVIIème siècle et se compose d’une courte nef rectangulaire de deux axes et d’un clocher-cœur en partie roman.

Belles maisons à colombage ornées de symboles invoquant les moissons abondantes, la fertilité, la culture d’oléagineux…..